Bienvenue sur le site web de l'Union des Personnes Handicapées du BURUNDI
fren
Ldi - Vdi: 7:30 - 17:30
Sam-Dim Fermée
+257 22 22 9610
Téléphone Fixe
info@uphb.bi
E_mail

Actualités

Femme Handicapée : Leadership- Vie publique et Politique

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

L’Afrique traine et les Femmes Handicapées peinent pour accéder à la vie publique et politique. Les femmes venues de 20 pays d’Afrique dont le Burundi se sont rencontrées à Ouagadougou au Burkina Faso du 6 et 7 avril2021pour faire le point et prendre des résolutions qui s’imposent. La présidente de l’UPHB Madame Adelaïde NYIGINA a participé à cette rencontre continentale

 

Les Femmes Handicapées du Burundi n’ont pas encore saisi les occasions pour accéder aux hautes fonctions publiques et politiques malgré la promulgation de la loi de janvier 2018 portant promotion et protection des personnes Handicapées, tels sont les propos de Madame Adelaïde Nyigina lors l’atelier international de réflexion sur le Leadership des Femmes Handicapées et leur participation à la vie publique et politique en Afrique qui s’est tenu à Ouagadougou ( Place Hôtel)les  6 et 7 avril 2021. Les mêmes défis sont largement partagés par plusieurs pays d’Afrique et les Femmes Handicapées ont du mal à s’imposer dans la vie publique et politique.

Les grands défis sont liés à de nombreuses barrières notamment faible confiance en soi,  des femmes handicapées qui ne défendent pas leurs droits, faible intérêt des femmes handicapées pour la participation à la vie publique et politique, la culture, aux stéréotypes, sur les capacités des personnes handicapées et formes de discrimination basées sur le genre.

Les participants à cet atelier ont recommandé que les femmes handicapées puissent prendre leur destinée en main et sensibiliser les femmes à participer activement à la vie communautaire, locale et nationale, faire enseigner les filles à l’école et les rendre autonomes. Les femmes leaders doivent mener des campagnes de plaidoyer pour sensibiliser les hautes autorités publiques d’être proactives pour que dans un proche avenir, ils peuvent changer la donne. Madame Adelaïde NYIGINA précise que l’UPHB est à l’œuvre pour mener cette campagne de plaidoyer et invite tous les acteurs politiques et sociaux à être solidaires à cette lutte noble, car les filles et femmes handicapées doivent jouir de leurs droits y compris les droits politiques.

Elle souligne toutefois que ces dernières doivent prendre leur destinée en main et agir en conséquence. L’atelier d’Ouagadougou a permis aux participants  d’échanger des expériences et de nouer des relations d’amitié et de continuer la réflexion à l’échelle continentale de façon synergique.

Soulignons que le gouvernement burkinabé avait mandaté la Ministre de la Solidarité Nationale de la Famille et Action Humanitaire pour prendre part à ses assises et a promus qu’elle fera de son mieux pour plaider au  gouvernement d’agir en faveur aux droits des femmes handicapées et que les présidents africains puissent eux aussi prendre des résolutions auprès de l’ Union Africaine pour qu’en définitive la question de la participation des Femmes Handicapées à la vie publique et politique en devienne une préoccupation des Etats.

Merthus NIYONZIMA

logo.png
Permettre aux organisations de personnes handicapées
d’exprimer leurs points de vue.
Bujumbura-Burundi
+257 942551
info@uphb.bi
© Copyright 2021 UPHB. All Rights Reserved.

Search