Bienvenue sur le site web de l'Union des Personnes Handicapées du BURUNDI
fren
Ldi - Vdi: 7:30 - 17:30
Sam-Dim Fermée
+257 22 22 9610
Téléphone Fixe
info@uphb.bi
E_mail

FORMATION DES OPH SUR LE LEADERSHIP FEMININ, GESTION ORGANISATIONNELLE ET GOUVERNANCE D’UNE ASBL Bujumbura du 8 au 9 Août 2018

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

FORMATION DES OPH SUR LE LEADERSHIP FEMININ, GESTION ORGANISATIONNELLE  ET GOUVERNANCE D’UNE ASBL

Bujumbura  du  8 au  9  Août  2018

 

RAPPORT TECHNIQUE DE LA FORMATION

  • Introduction

Dans le monde associatif, les femmes qui y adhérent sont moins nombreuses et rares sont celles qui se font représenter dans ces associations. Du point de vue socioculturel,  la femme handicapée est peut-on dire doublement discriminée vue la vie qu’elle mène dans sa communauté. C’est dans cette optique que l’UPHB a organisé une formation des OPH sur le leadership féminin  et la gestion organisationnelle et gouvernance d’une ASBL pour éveiller la conscience de la femme handicapée afin qu’elle se sente utile non seulement pour elle mais aussi pour sa famille et dans la communauté dans laquelle elle vit et pour contribuer au développement  de ses capacités pour son autonomisation  et qu’elle puisse devenir un  vrai leader.

La formation s’est déroulée pendant deux jours sur deux thèmes dont :

  • Le leadership féminin
  • Gestion organisationnelle et gouvernance d’une ASBL
  • Jour 1 :
  • le concept Leadership : compréhension et styles du leadership
  • Évaluation personnelle
  • Pourquoi le leadership féminin?
  • Échanges – débats avec échange d’expériences
  • Défis liés au leadership féminin
  • Solutions envisagées
  • Jour 2 :
  • Gestion organisationnelle d’une ASBL
  • Gouvernance d’une ASBL et rôle de la femme
  • Participation féminine au processus de mise en place des organes de décision d’une ASBL et partage d’expérience
  • Échanges – débats sur les défis de participation féminine dans la gouvernance d’une ASBL
  • Solutions envisagées
  • Formulation des recommandations avec mécanisme de suivi
  • Déroulement de la formation

THEME 1: CONCEPT LEARDERSHIP-COMPREHESION-STYLES DE LEARDERSHIP

La formation a été ouverte par  le discours de la Présidente et Représentante Légale de l’UPHB suivi de la présentation des participants. Le thème développé  le  jour du 8/8 était   Le leadership féminin.

Après la présentation, la facilitatrice a suscité chez les participants les règles  de conduite et les attentes de ces derniers au cours de la formation qui étaient :

  • Les règles de conduite :
  • Le respect du timing
  • Le respect mutuel
  • Les téléphones en mode silencieux
  • Demande de la parole
  • Échange participative…
  • Les attentes des participants :
  • Les connaissances profondes par l’approche à la thématique
  • Le rôle d’un leader
  • Le renforcement des connaissances sur le thème
  • Le partage d’expérience
  • Le rôle des femmes dans le leadership
  • Les qualités d’un bon leader …

Et sur le Thème 2, les attentes étaient :

  • Organisation d’une ASBL selon la législation et les autres textes
  • Amélioration des connaissances entre la gouvernance et la gestion d’une ASBL et la nuance entre la gestion d’une entreprise commerciale
  • Qualités d’un bon gestionnaire

 

  • CONCEPT LEARDERSHIP

 Avant d’entamer le vif du sujet, La facilitatrice  a fait le brainstorming des participants sur le concept   Leader et  voila quelques définitions  tirées s des participants

  • Un leader est une personne favorable pour le bien être d’autrui
  • Une personne qui est dévoué, engagée et solidaire
  • Un éclaireur
  • Un leader est une personne ayant la capacité d’influencer, de motiver et d’aider les autres à s’estimer
  • Un leader suit la vision et la mission de l’organisation telle que le plan stratégique avec un planning des objectifs clairs suivi des documents officiels…

La formatrice  a récapitulé toutes les interventions  en notant qu’un leader est celui qui donne une vision d’influencer les parties prenantes en tenant compte de l’égalité de sexe pour l’adhésion a cette vision et de donner le meilleur d’eux-mêmes pour l’atteinte des objectifs fixées , le leadership d'un individu est, au sein d'un groupe ou d'une collectivité, la relation qui s'établit entre cet individu et la majorité des membres de ce groupe ou de cette collectivité dans la poursuite d'un objectif partagé. Le leader doit autant avoir confiance dans le groupe que la majorité du groupe a confiance en lui. Elle se traduit par une reconnaissance formelle ou informelle (explicite ou implicite) qui fait que la majorité des membres du groupe le reconnaît comme le leader légitime et lui délègue son pouvoir de décision.

Signalons ici que comme le thème l’indique (le leadership féminin) et avec les différentes interventions, le constant est que les femmes ne sont pas suffisamment représentées.

  • Les styles du leadership

Par style de leadership, la formatrice a mentionné  que c’est la manière dont le leader s’y prend pour fixer des objectifs, formuler un plan et motiver toutes les personnes concernée. La formatrice a expliqué  que  Chaque personne à ses sensibilités propres qui déterminent son comportement de leader. Les situations où le leadership est exercé  sont diverses, c’est pourquoi il y a plusieurs styles de leadership.

  • Style autocratique : Le leader s’impose et ne tient pas compte de l’avis des autres membres. Ce style utilise souvent la menace de sanctions négatives. Les membres ne se sentent pas considérés et travaillent sans conviction. Le cœur n’y est pas et il faut toujours les surveiller sinon rien ne marche.
  • Style laisser-faire : Le leader est caractérisé par sa faiblesse. Il n’arrive pas à influencer les autres. C’est le désordre et les activités ne marchent pas.
  • Style démocratique : Permet à tous les membres de participer aux activités. Les règles de la démocratie sont respectées. Ce style est participatif, donc cherche à impliquer tout le monde. Les membres sont régulièrement consultés et leurs avis sont pris en compte. Les membres se sentent valorisés et sont engages.
  • Style situationnel : Le leader adapte son comportement en fonction des personnes et de la situation. Ce style s’inspire de tous les autres styles, selon les réalités du moment. Les facteurs qui déterminent le choix d’un style sont nombreux. Ce peut être, la réglementation, l’expérience personnelle antérieure, le vécu actuel, la formation reçu, le comportement de ceux qui sont en face de nous, le caractère de la personne à qui nous avons à faire, etc...
  • L’autoévaluation personnelle sur les styles de leader

Après l’explication par la facilitatrice des différents styles de leadership  et la compréhension de ces derniers par les participants, il ya eu un petit exercice sur l’autoévaluation personnelle  où chacun va se situer ou   savoir quel style de leadership il exerce dans son organisation.

Après le dépouillement ,  on a évalué que tous les OPH sont adaptés aux styles de leadership et les résultats ont montré que :

  • 5 délégués d’OPH utilisent le style autocratique donc ne tiennent pas compte de l’avis des membres
  • 16 utilisent le style démocratique donc permettent à tous les membres de s’exprimer et de participer aux activités.
  • 5 sont des laisser-faire
  • 10 sont des leaders situationnels donc qui adaptent leur comportement en fonction des personnes et des situations.
  • Une abstention -à-d. qui n’est ni tel ou  tel style de leader.

Avec ces résultats, le style démocratique est le plus utilisé dans les différentes OPH et ceci a  une grande signification car c’est par la démocratie que d’autres membres peuvent exprimer  leurs idées et leur leader a pour rôle de les écouter et structurer ces idées pour la bonne gestion de l’ASBL

 Vers la fin, nous avons constaté  que parmi les 11 OPH, 3 sont seulement présidés par les femmes soit 27%, ce qui montre l’inégalité de la représentativité. Avec cette représentativité, la facilitatrice a voulu savoir pourquoi les femmes sont moins représentées avec  ces questions : y a t-il des pratiques discriminatoires ? Sont-elles stigmatisées? Ou manquent –elles l’estime de soi?

  • ATOUTS, DÉFIS ET SOLUTIONS ENVISAGÉES ET ÉCHANGE D’EXPERIENCE

Pour  comprendre ce fait, une femme nous a témoigné   son  expérience comment elle s’est battu pour être une vraie leader alors qu’elle était accusée  des faits diffamatoires, ne pas être la hauteur  mais comme elle a grandi avec un estime de soi entoure des parents qui la soutenaient et avec un mari qui la comprenait mieux elle a su tenir tête haute   a tous ses propos et elle est sortie vainqueur.

Elle a encouragé les femmes présentes d’être des leaders dans leur foyer et recommandé aux hommes de les soutenir pour leur promotion  car une femme battue au foyer ne peut pas être un leader avec  tout ce fardeau sur elle mais si elle est soutenue, elle est épanouie, elle s’estime et c’est facile de transmettre ce bonheur aux autres et à la fin peut devenir un leader sans arrières pensées.

Cette échange d’expérience  a réveillé la conscience des femmes et des hommes présents  à cette formation et ont pu comprendre que le genre est lié  aux normes de la société et que désormais avec la décision de chacun qui était présent  , rien ne sera plus comme avant car chacun doit contribuer a l’amélioration et la défense des droits des femmes car le constant est que les femmes sont de nature des bonnes gestionnaires et sont éduqués dès leur bas âge pour le travail c’est qui est un atout pour leur devenir mais avec le support des hommes.

Aussi  le manque de moyens de communication, les difficultés d’accès à l’information, le sentiment d’injustice, faible sensibilité des hommes sur les femmes  sont des contraintes dont il faut remédier par le changement des mentalités, le dialogue, le pardon, la sensibilité, la promotion de la femme dans la communauté par des opportunités a s’exprimer, dénoncer des abus et encourager celles qui ont réussi, donner de l’importance à l’enfant des le bas âge.

  • COMMENT DEVENIR UN LEADER ET LE RESTER?

Pour être durablement un bon leader paysan, le formateur nous a fait comment s’y prendre:

  • Un engagement volontaire (le don de soi) ;
  • Des qualités individuelles au service de l’engagement ;
  • Du pré -requis à renforcer ;
  • Différents niveaux d’implication ;
  • Une acquisition permanente de capacités.
  • L’engagement volontaire : Les qualités individuelles sont mises au service de l’engagement : Incarner des valeurs reconnues par la société
  • Avoir des convictions ;  
  • Certaines qualités sont essentielles pour un bon leader
  • ETRE HONNETE : inspire la confiance, le dévouement - rend crédible - pousse les gens à vouloir vous suivre –
  • AVOIR LE GOUT DU RISQUE : mais un risque réfléchi, pas trop dangereux - un risque qui se base sur les erreurs du passé. Ces erreurs servent de leçons mais ne bloquent pas l’initiative. On accepte d’affronter de nouveaux défis. ETRE OPTIMISTE : Attire la sympathie - s’attarde sur les solutions, pas sur les problèmes –
  • AVOIR LE GOÜT DE S’AMELIORER : apprendre constamment - faire très souvent des recherches - faire souvent une analyse de soi
  • AVOIR UNE VISION : ne pas mener des activités au hasard. Chaque action est bien réfléchie- se baser sur des plans clairs - avoir la capacité de communiquer sa vision aux autre
  • ËTRE PRAGMATIQUE : très réaliste - les décisions doivent être concrètes, facile à mettre en exécution
  • ÊTRE RESPONSABLE : ne pas laisser tomber le groupe dans les moments difficiles - ne pas adopter la solution facile de se dérober et de critiquer les autres, ne pas avoir l’habitude de se comporter en victime, de pleurer sur son sort au lieur de réagir
  • ETRE TRAVAILLEUR ET CONSCIENCIEUX: ne jamais choisir la facilité et toujours faire le travail avec un grand sérieux - très dévoué au travail –
  • AVOIR CONFIANCE EN SOI: ne se décourage pas en cas d’échec - est toujours conscient de des forces et de ses faiblesses. Ne les sous-estime ni ne les surestime
  • ETRE EMOTIONELLEMENT SOLIDAIRE : avoir la capacité de se mettre à la place de celui qui subit un coup dur, de le comprendre et de le soutenir
  • ETRE EXPERIMENTE : doit se bonifier pour être un expert dans plusieurs secteurs intéressant les activités principales de l’organisation - essayer de toujours être le meilleur en s’informant –
  • ETRE CAPABLE DE FAIRE FAIRE LES AUTRES /COACHING : être capable d’engager  les autres pour qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes.

JOUR 2 :

Le facilitateur a commencé par le rappel, le brainstorming en rapport avec  le thème précédent

Avec comme conclusion : Le sexe féminin est à encourager car c’est une personne sensible avec des atouts et des potentialités dont le sens de maturité, d’organisation …

Échange d’expérience d’un homme qui a témoigné du bon leader qu’il est dans sa famille : Pour lui, le dialogue et la communication sont  leur clé d’entente

L’éducation  et le travail sont sur le même pied d’égalité entre fille et garçon, l’entraide mutuelle est l’une de ses qualités. Il a dit le leader se fait référence par des exemples en action donc éduquer la fille des le bas âge.

Photo d’un homme qui partageait son expérience sur les qualités d’un bon leader depuis sa famille.

Thème 2 : GESTION ORGANISATIONNELLE ET GOUVERNANCE D’UNE ASBL

La motivation d’une création d’une ASBL par la facilitatrice est d’une grande importance car ce n’est pas par hasard, il faut d’abord qu’il y ait identification d’un problème social  comme l’exemple de la création de l’école indépendante. Tout cela nécessite une ordonnance d’agrément pour l’enregistrement de l’ASBL .Elle a signalé aussi qu’une ASBL peut être  reconnu d’utilité publique  après 5 ans de service. Le rapport par l’OPH est à remettre en copie au président de l’ASBL. Ainsi, toute association sans but lucratif doit également se doter d’organes de décision, d’orientation et de contrôle.

Des textes de référence ou de base  (loi spécifique sur les ASBL,  les statuts, le règlement d’ordre intérieur, le Manuel des procédures de gestion administrative et financière) précisent les différents mécanismes d’équilibre des pouvoirs en vue d’assurer le leadership, la transparence et la bonne responsabilisation qui sont des principes de base de la bonne gouvernance.

Participation équilibrée des femmes et des hommes

Pour renforcer le sujet, la facilitatrice a mentionné quelques questions dont il faut prendre en considération pour la bonne gestion d’une ASBL

            Il faut une prise en compte de la dimension genre dans la gestion de l’organisation.

            Y’a-t-il une inclusivité du genre dans les instances décisionnelles des ASBL et dans la mise en œuvre des projets ?

  • Les modes de prise de décision de votre association sont-ils égalitaires ?
  • Votre association gère-t-elle ses équipes dans le respect de l’égalité des femmes et des hommes ?
  • Les activités réalisées par votre association touchent-elles un public mixte ? Sont-elles mise en œuvre dans le respect de l’égalité des   femmes et des hommes ?
  • La communication de votre association est-elle exempte de stéréotypes ? Touche-t-elle un public mixte ?

Etat des lieux et défis relevés

Les études sur la participation de la femme se rapportent souvent aux instances étatiques de prise de décision (postes électifs et postes techniques) et  dans les organes dirigeants des partis politiques.

            L’état des lieux de la participation de la femme dans les organes dirigeants des ASBL est presque inconnu.

            Le constat fait est que dans les ASBL autres que les organisations exclusivement féminines, les membres des organes statutaires sont à majorité des hommes.

 Défis relevés 

  • Absence d’estime de soi chez certaines femmes ;
  • Silence de la loi spécifique ASBL sur le partage du pouvoir intégrant le genre dans des postes de responsabilité et de gestion ;
  • Non reconnaissance des femmes qui ont réussi;
  • Les capacités managériales limitées des femmes;
  • Les filles continuent de souffrir de discriminations qui les maintiennent en dehors des écoles ;
  • Les charges familiales qui pèsent traditionnellement sur les femmes au sein des ménages ne favorisent pas son épanouissement dans certains milieux associatifs ;
  • Faible engagement des femmes dans les ASBL ;
  • Peu de femmes adhèrent à des ASBL mixtes ;
  • Stigmatisation des femmes leaders ;
  • Les critères d’éligibilité définis sont souvent discriminatoires (niveau élevé  d’études des candidats pour certains postes);

Pour remédier à ca elle a encouragé la femme a prendre conscience et se réveiller avec comme solution :

  • Culture de l’estime de soi et solidarité pour la promotion des consœurs ;
  • Sensibilisation des femmes entre elles à se faire élire pour occuper des postes de responsabilité au sein des ASBL comme l’on le fait souvent pour les élections nationales en vue d’obtenir leur participation dans les instances étatiques de prise de décision ;
  • Renforcement des capacités des femmes en matière d’administration et de gouvernance des ASBL ;
  • Autonomisation financière des femmes ;
  • Changement de comportement et de mentalités en vue de la promotion de l’égalité de genre;
  • Sensibilité des hommes à accepter que les femmes accèdent à des postes de prise de décision.

La représentante légale de l’UPHB nous fait  part de son expérience et des défis rencontrés, des combats menés pour être à la hauteur d’une telle organisation  et maintenant c’est un femme et c’est  elle qui préside cette organisation. Elle a encouragée les autres femmes de se battre pour leur promotion pour être dans les instances de prise de décision car devant la loi tous les membres sont égaux et ont des textes les statuant.

Photo de la Représentante légale de l’UPHB entrain de témoigner sur la gestion d’une ASBL

Elle a souligné que pour être un bon  gestionnaire   d’une ASBL,  il doit y avoir une participation équilibrée, une prise en compte de la dimension, l’inclusion du genre, les modules de prise de décision sont égalitaires, le comité exécutif doit être un seul corps.

 Elle est revenue aussi sur la faible représentativité des femmes dans les différents organes de prise de décision par le manque d’estime de soi, par la faible capacité managériale et cela a pour solutions : 

  • Encourager et laisser la chance aux autres et partager le pouvoir avec des objectifs bien définis
  • Pousser les autres à la représentativité avec le renforcement des capacités
  • Donner leur l’opportunité car elles sont capables
  • Séances de sensibilisation et se faire former et former les autres pour les préparer à la succession
  • Autonomisation financière de la femme, les femmes doivent s’informer de ce qui se fait dans les associations
  • Se repartir des rôles, ne pas mixer des rôles
  • Gestion du personnel et planification
  • S’auto évaluer
  • Éviter les conflits d’intérêts et s’il y en à savoir les gérer
  • QUESTIONS DE RECAPULATION

Après la formation, des questions d’applications sont posées en groupe  pour l’échange sur  des modules vus lors de la formation.

  • Quel est le lien entre le leadership et gestion organisationnelle et gouvernance d’une ASBL?
  • La gouvernance d’une ASBL est aussi une question de respect des valeurs de l’ASBL

Est-ce que notre ASBL a-t-elle des valeurs ?si oui sont –elles respectées?

  • Quel est le champ d’application de l’OPH ? (domaines d’intervention)


OPH

 

Groupe 2

Lien entre le leadership et gestion organisationnelle et gouvernance d’une ASBL

Valeurs de l’ASBL

Champ d’application de l’OPH (domaine d’intervention)

1. ALUPH

Leadership : vision

Gouvernance : les textes

Gestion : mise en application

Inclusion

Prise de conscience

Intelligence

solidarité

Promotion des personnes handicapées, encouragement des enfants handicapes à la scolarisation…

2. UPHB

 

Transparence

Honnêteté

Solidarité

Recevabilité ,etc …

Plaidoyer,

Insertion socioprofessionnelle,

Autonomisation des enfants et jeunes handicapés, appui financier et technique des partenaires locaux

3. Association pour le développement des personnes handicapées de guerre (ADPHG )

 

Inclusion

Solidarité

Non discrimination

Lutte contre la pauvreté par des AGRs

Promouvoir des droits de la personne handicapée de guerre

Activités génératrices de revenu

Projets de culture des pommes de terre, de manioc

4. AAVEBU

 

Respect des droits des membres

 

5. TUBABARANE

 

Lutte contre le VIH/SIDA

Entraide mutuelle

 

OPH

du Groupe 1

Lien entre le leadership et gestion organisationnelle et gouvernance d’une ASBL

Valeurs de l’ASBL

Champ d’application de l’OPH (domaine d’intervention)

6.Leading equal accessibility to development for person with disability

(LEAD-PWD)

Les 3 sont complémentaires

Pas a 100% respectes donc besoins de perfectionnement avec des efforts pour le strict respect

Recherche sur le handicap,

Promouvoir la connaissance sur le contexte du handicap au Burundi à travers des recherches et des réflexions

Renforcer le plaidoyer sur les questions du handicap

7. ASSOCIATION POUR LA SOUTENANCE DE LA FILLE HANDICAPEE (ASFHA)

   

Donner la parole à la fille handicapée (Promotion de la fille handicapée)

.8.ABPDFH(URUMURI)

Association Burundaise pour la promotion des droits des femmes handicapées

   

Santé,

Éducation,

Autonomisation de la femme

9. Association des personnes à handicap de la région des hautes montages du Burundi

(APHM)

   

Région des hautes montagnes

Santé

Éducation

Environnement

Lutte contre le diabète et la malnutrition

Eau potable aux personnes handicapées

11. ASSOCIATION

MPORE URI NKABANDI

   

Achat du terrain pour la plantation des arbres

Promotion des enfants handicapés

12.TWITEZIMBERE

   

Enseignement

Santé

14. Association  (TWIYUNGE)

 

La mutualité

L’honnêteté

La transparence

Plaidoyer

Inclusion sociale des personnes handicapées

15. Association nationale des sourds du Burundi (ANSB)

 

Respect des membres

Être solidaire

La transparence

Justice

Enseigner le langage des signes

Sensibiliser les parents àscolariser les enfants

Lutte contre le VIH/SIDA et les violences basées sur le genre

Encadrement des AGRs

Promotion des droits de la personne sourde et sa famille

16.A.P.H.R (TUREME)

   

Education : plaidoyer et accompagnement des enfants handicapées dans les centres spécialisés

Social : caisse sociale pour l’entraide mutuelle

Épargne et crédit

Travaux de développement communautaire

 

Ainsi pour réussir,  les membres de l’association doivent savoir ce qui suit :

- Tous les membres sont égaux devant la loi ;

- L’association est l’affaire de tout membre ;

     - Tous les membres doivent respecter les statuts et règlements de l’association.

Les questions ci-après nous interpellent:

  • Le fonctionnement des organes statutaires (tenue des réunions statutaires et PV y relatives, respect des textes par rapport aux  mandats et aux procédures ….);
  • La répartition des rôles (un membre d’un organe qui se substitue à l’organe);
  • La description de fonctions ou tâches (éviter le cumul des fonctions: un RAF ou DAF en même temps comptable et logisticien);
  • La gestion du personnel (grille salariale) et surtout des fonds (commission de passation des marchés);               

 Recommandations

Des recommandations ont été formulées par des participants :

  • Partage des informations sur internet pour le renforcement des capacités des OPH
  • Échange d’expérience des différents OPH
  • Soumission des rapports hebdomadaires
  • Ne pas rester à la tète d’une ASBL plutôt donner une chance aux autres
  • Multiplier des séances de formation pour le renforcement des capacités des membres des différents OPH
  • Relever des défis chaque fois qu’il y’en a et se mettre ensemble pour trouver des solutions
  • Changement de comportement et de mentalités en vue de la promotion de l’égalité de genre
  • favoriser une gestion plus participative, communiquer et travailler ensemble.
  • L’OPH doit avoir des valeurs bien identifiées et connues des membres et qui guident les actions de l’organisation.

 

  • Mécanisme de suivi de l’application des solutions aux défis
  • Analyse des rapports soumis par les OPH
  • Mise en place d’une cellule d’appui/conseil au sein de l’UPHB
  • Mise en place d’un outil de suivi pour le renforcement au de l’UPHB
  • Séance de restitution au sein des OPH sur les acquis de la formation- renforcement des capacités.

Conclusion

La formation sur le leadership féminin et la gestion organisationnelle et gouvernance d’une ASBL organisée par l’UPHB a été d’une importance capitale non seulement pour la femme  handicapée mais aussi pour la communauté toute entière et les hommes inclus car il y aura une nouvelle façon d’organiser , de gérer et de gouverner les ASBL et avec les connaissances acquises , le changement sera remarquable   dans tous les domaines de la vie d’une femme handicapée et de toute la communauté à part entière.

Des capacités en leadership ont été renforcées, des défis  et des voies de relèvement sont connus et le mécanisme de suivi des recommandations ont été formulées pour la mise en place et la contribution au développement des capacités de la femme burundaise en général et la femme handicapée en particulier.

    

 

 

 

 


LISTE DES PRESENCES

N

NOM ET PRENON

ORGANISATION REPRESENTEE

FONCTION/POSTE OCCUPE

PROVENANCE : PROVINCE ET COMMUNE

CONTACT :TELEPHONE EMAIL

1

NZITONDA  JEAN PAUL

APHM/BURUNDI

RL

BURURI/MUGAMBA

79908404

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

2

MUNGUMWEMA ISRAEL

ANSB

DIRECTEUR EXECUTIF

BUJUMBURA

79332043

3

KATIHABWA GISELE

MPORE URI  NKABANDI

RL

GITEGA

79086479/69037768

4

NSHIMIRIMANA AORON

APHR TUREME

PRESIDENT

MURAMVYA RUTEGAMA

79798895

5

MUGISHA AUDREY

ASFHA

PRESIDENTE

BUJUMBURA- NTAHANGWA

79412970

6

NIYIRAGIRA ALEXIS

ALUPH

PRESIDENT

BUJUMBURA MAIRIE

61151809

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

7

NDAYIZIGA EPITACE

APCHG

PRESIDENT

BUJUMBURA MAIRIE

79312169

8

NDIKURIYO

TUBABARANE

PRESIDENT

GITEGA -MUTAHO

79321717

9

NTUNZWENIMANA  J. BOSCO

AAVEBU

PRESIDENT

KANYOSHA

79915163/75175262

10

NDIKUMASABO  CYPRIEN

TWIYUNGE

CONSEILLER

MURAMVYA

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

11

NGENDAKUMANA  FREDERIC

TWITEZIMBERE

MEMBRE

NGOZI

79432832/68006260

12

NDAYISHIMIYE  GEORGES

UPHB/COMMUNICATION

COMMUNICATION

BUJUMBURA

79343746

13

NIYOMWUNGERE  EMILIENNE

UPHB

CHARGEE DU PAE

BUJUMBURA MAIRIE

79682560

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

14

NISABWE  SOLANGE

UPHB

BENEVOLE

BUJUMBURA MAIRIE

71851450

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

15

KAMARIZA  CARITAS

ABPDFH

PRESIDENTE

BUJUMBURA

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

16

NIYONGABO JEAN

BAPTISTE

LEAD-PWD

PRESIDENT BUJA MAIRIE

BUJUMBURA MAIRIE

79953153 This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

17

KABUNDEGE  SALVATOR

UPHB

COORDINATEUR

NATIONAL/PAE

BUJA

79 956 872

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

18

NYIGINA ADELAIDE

UPHB

PRESIDENTE ET REPRESENTANTE LEGALE

BUJA MAIRIE

79050974

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

19

NDAYIKEZA NOELLA

UPHB

BENEVOLE

BUJUMBURA MAIRIE

79213624

ndayikeza.noella @yahoo.fr

20

IRAKOZE THIERRY

ANSB

INTERPRETE

BUJUMBURA MAIRIE

79998621

21

NTIJIMANA THERESE

COCAFEN/GL

RL/PRESIDENTE

BUJUMURA-MAIRIE

79930132

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

22

KARIRE MARIE LASIA

APFB

MEMBRE FACILITATRICE

BUJUMBURA

79380974

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

23

HICUBURUNDI FABIEN

UPHB

RAF

BUJUMBURA

75760266

24

NKUNZUMUHARI  LEONARD

UPHB

DIRECTEUR

EXECUTIF

BUJUMBURA

79991730

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

25

NINTUNZE YOLLANDE

AFJO

VICE PRESIDENTE

BUJUMBURA

76281766

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

26

MBAZUMUTIMA SYLVERE

ADPHGP

PRESIDENT

BUJUMBURA

71184511

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

27

NTUNZWENIMANA J PACIFIQUE

AAVEBU

GUIDE

BUJUMBURA

71184511

logo.png
Permettre aux organisations de personnes handicapées
d’exprimer leurs points de vue.
Bujumbura-Burundi
+257 942551
info@uphb.bi
© Copyright 2020 UPHB. All Rights Reserved.

Search